L’Etang Rompu - 21 Novembre 2021

Sortie mycologique en Forêt de Rambouillet, à l’Etang Rompu

par Frédéric Della Giusta

Nous étions déjà venus cette année à l’Etang Rompu, fin juin. Force est de constater que l’ambiance est toute à fait différente. Les tons verts des frondaisons estivales ont laissé place à des arbres nus ou sur lesquels ne subsistent que quelques feuilles brunes. Le froid et l’humidité ont remplacé la chaleur relative de juin ; je dis ’relative’ car il pleuvait alors, rappelons nous que l’été a été très arrosé. Ce dimanche matin, s’il fait 6 ou 7 degrés, c’est bien le bout du monde. Mais on ne va pas se plaindre, on a connu cette semaine les premières gelées blanches, mais la couverture nuageuse de la nuit nous aura épargné ça.

Etang Rompu, reflets d’été
Etang Rompu, reflets d’automne

Autre saison, autres champignons. Seulement deux espèces sont communes à ces deux sorties ! Il s’agit de Russula ochroleuca , la Russule ocre et blanche, non comestible, et Laccaria affinis , le Laccaire affine.
La récolte avait été maigre en juin, avec 36 espèces récoltées. Cette fois, bien que la saison mycologique s’achève, on a fait considérablement mieux, avec près de 90 espèces différentes. Voyons donc quelles surprises nous auront révélé les différents milieux qu’on a traversés. Je les répète, pour ceux qui n’auraient pas pris la peine de consulter le compte-rendu de juin (erreur quasi mortelle, mais soit) : on aura traversé une hêtraie, puis une forêt mêlée, avec chênes et bouleaux, et finalement une pessière, belle plantation d’épicéas à flanc de coteau.

Au menu des espèces dignes d’intérêt, nous trouvons donc :

  • Rhodocollybia butyracea , la Collybie beurrée. Aucun intérêt pour la casserole, pas des plus jolis, alors quoi ? Eh bien c’est un champignon très commun en fin d’automne, très répandu, qui pousse en grande quantité dans les parterres de feuilles. C’est un champignon facile à reconnaitre et qu’il faut connaitre pour briller en société, à ses teintes majoritairement brunes, parfois bien plus claires, son chapeau "gras" d’où son nom, et son pied brun plus large en bas que sous les lames, disons conique.
  • Helvella lacunosa , au bord de l’étang. On trouve facilement sa cousine, l’Helvelle crépue de couleur blanc crème, mais l’Helvelle lacuneuse est plus rare, ou peut-être tout simplement plus difficile à voir. Elle est très gracile, et laisse souvent sans voix quand on la découvre.
  • Marasmiellus perforans , syn. Paragymnopus perforans, le Marasme perforant, qui dégage une odeur de chou pourri quand on le froisse entre les doigts. Il avait été cité lors de la conférence sur les odeurs de champignons, que je conseille au lecteur.
  • Strobilurus esculentus , la Collybie des cônes d’épicéa, Collybie comestible. Ses noms vernaculaires en disent suffisamment long pour ne pas en rajouter. Ce champignon avait eu les honneurs du Champignon du Mois de décembre 2020.
  • Clitocybe inornata , syn. Atractosporocybe inornata, un Clitocybe qui nous aura donné quelques difficultés pour l’identifier. L’odeur, initialement chocolatée, se mue en odeur de marée ou de poisson pas frais après plusieurs heures.

Du coté des comestibles, nous aurons encore fait une belle cueillette de Chanterelles en tube, Craterellus tubaeformis et de Laccaires améthystes, Laccaria amethystina .

Panier de chanterelles et de laccaires

Nous aurons pu également réviser nos galles, en croisant la route de plusieurs Diplolepis quercus-folii (Cynips des feuilles de chêne ou encore cynips des galles-cerises du chêne). L’occasion de rappeler qu’un article de l’ANY leur est consacré sur notre site, ainsi qu’un article plus riche dans le bulletin du deuxième trimestre 2021.

Diplolepis quercus-folii - Gâlle du chêne
guêpe libérée de sa galle

Encore une belle sortie, riche en rencontres humaines et mycologiques. Dommage que la saison se termine, car on en veut encore, et encore, et encore. Patience, et rendez-vous à la fin du printemps pour de nouvelles aventures !

info portfolio

Xylaria hypoxylon - Xylaire du bois Tricholoma sulphureum - Tricholome soufré Tremella mesenterica - Trémelle mésentérique Strobilurus esculentus - Collybie des cônes d'épicéa, Collybie (...) Plicaturopsis crispa - Plicature crispée Plicaturopsis crispa - Plicature crispée Panellus stypticus - Panelle astringente, Panelle styptique Mycena epipterygia - Mycène des fougères, Mycène à gaine visqueuse Hygrophoropsis aurantiaca - fausse girole Hydnum rufescens - Pied-de-mouton roussissant Heterobasidion annosum - Polypore des pins Helvella crispa - Helvelle crépue Helvella crispa - Helvelle crépue Guepiniopsis buccina Cuphophyllus virgineus - Hygrocybe blanc de neige Coprinellus micaceus - Coprin micacée Collybia butyracea - Collybie beurrée Clitocybe decembris - Clitocybe bicolore Clitocybe decembris - à différents degrés d'hygrophanéité Sous les hêtres Paragymnopus perforans Paragymnopus perforans Mycena galericulata - Mycène en casque Lactarius blennius - Lactaire muqueux Cystoderma amianthinum - Cystoderme furfuracé Russula fageticola - Russule hémétique du hêtre Ramaria stricta - Clavaire droite Pessière (plantation d'épicéas) Lactarius cimicarius - Lactaire à odeur de punaise Hypholoma lateritium - Hypholome couleur de briques Hygrocybe quieta - Hygrophore tranquille Hygrocybe quieta - lames saumonées typiques Hygrocybe conica - Hygrophore conique Entoloma serrulatum - Entolome à arête serrulée Diplolepis quercus-folii - Gâlle du chêne avec sa guêpe Craterellus tubaeformis - Chanterelle en tube Cortine (fils roux sous les lames) Cortinarius anomalus - Cortinaire anormal Cantharellus romagnesianus - Chanterelle de Romagnesi Calocera viscosa - Calocère visqueuse Amanita citrina - Amanite citrine Amanita citrina - Amanite citrine Cortinarius semisangineus - Cortinaire semisanguin Cortinarius sangineus - Cortinaire sanguin Clitocybe inonarta - coupe Clitocybe inonarta - spores Helvella lacunosa - Helvelle lacuneuse Panier de Chanterelles et de Laccaires sous les hêtres

titre documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP
Informations légales : Toutes les images et tous les textes présents sur ce site Web ne peuvent être dupliqués ou utilisés sans l'autorisation de l'Association des Naturalistes des Yvelines. contact@any78.org