Champignon d’avril 2009

Coprinus domesticus

Ce coprin souvent printanier se reconnaît à son pied bulbeux, son habitat lignicole, sa taille plus grande que celle du coprin micacé et ses petites spores en forme de haricot. Parfois, le mycélium forme un lacis laineux de teinte fauve ou rouille ; mais ce caractère était absent sur ces exemplaires.

Le 8 avril 2009, dans un parc aux Mureaux.

Coprinus domesticus - Coprin domestique

Coprinus domesticus
Coprin domestique

Photo Etienne Varney


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP
Informations légales : Toutes les images et tous les textes présents sur ce site Web ne peuvent être dupliqués ou utilisés sans l'autorisation de l'Association des Naturalistes des Yvelines. contact@any78.org