Champignon de mars 2022

Biscogniauxia marginata - Parc de la Porte Verte, Versailles, 06 Mars 2022

par Frédéric Della Giusta

L’hiver n’est jamais très propice aux champignons. Le changement climatique en décidera peut-être autrement, mais pour le moment, c’est comme ça. Il est un mois de l’année où il n’y a même rien du tout : c’est entre le 15 mars et le 15 Avril, avec un peu d’avance cette année car le début de la marée basse mycologique est observé depuis le 1er Mars, voire un peu avant.
Que faire donc pendant cette période ? Arrêter les promenades en forêt ? Oublier toute idée de cueillette ? Se résigner à rester au chaud dans son canapé en attendant les beaux jours et les morilles ? Non bien sûr !

Cette année, sur les précieux conseils de notre président (Etienne, président de l’ANY bien entendu), j’ai commencé l’étude des pyrénomycètes.
Pour faire simple, il s’agit de croutes charbonneuses noires qui poussent sur le bois mort. On fait simple en disant cela, mais c’est finalement bougrement compliqué, un monde en soi. On n’imagine pas la variété de genres et d’espèces tant qu’on ne s’est pas penché dessus. Mais attention, le microscope est indispensable à la détermination de ces champignons. L’espèce de l’arbre hôte est très important également dans nombre de cas pour parvenir à une détermination du champignon, et quand l’arbre est mort, allez y donner un nom... Le microscope ne suffit pour autant pas. Il faut s’armer d’une belle bibliothèque et évidemment s’aider d’internet.
Bref, tout ceci est passionnant mais souvent ingrat : après 2 ou 3 heures de recherches, il n’est pas rare qu’on sèche lamentablement... mais c’est comme ça qu’on apprend.

Parmi les espèces déterminées ces jours derniers, je vous propose Biscogniauxia marginata , trouvé dans le Parc de la Porte Verte, à Versailles, le 06 Mars 2022, sur ce qui semble être du bouleau mais sans certitude. Attention les yeux, ca va piquer, tellement c’est beau, tellement c’est éblouissant :

Biscogniauxia marginata

Passons maintenant à la description :

Stroma
Croute noire incrustée dans l’écorce, sur branche de bois indéterminé (Bouleau ?), de forme ovoïde de 5x3 mm, à bords relevés (d’où son som), incrusté dans le bois dont l’écorce fine éclate et se fend en formant environ 4 à 6 triangles repliés à la perpendiculaire de la branche.

Biscogniauxia marginata

Surface présentant des ostioles (petits trous desquels s’échappent les spores) très fines déprimées et entourées d’un disque pas très net beige à ocre. Pas de déliquescence à la potasse (KOH).

Biscogniauxia marginata - surface lisse à bord recourbés et ostioles

Périthèces
A la coupe, on observe des périthèces ovoïdes dont l’intérieur est noir brillant et finement grumeleux. On en dénombre environ 70 par stroma. C’est ici que se développent les asques qui produisent les spores.

Biscogniauxia marginata - périthèces

Asques

  • Asques octosporées (à 8 spores)
  • les spores sont unisériées, c’est à dire qu’elle forme une seule ligne dans l’asque, les spores étant donc en file indienne
  • longueur 170-200µm
  • Amyloïdie : J+, c’est à dire que l’extrémité bleuit au réactif de Melzer, formant un anneau bleu très intense
  • Les spores sont séparées dans l’asque par de la matière semblant gélatineuse et l’espace entre deux spores vaut une demi à une spore environ.
Biscogniauxia marginata - Asque octosporée

Spores

  • Les spores sont elliptiques à presque rondes,
  • de couleur brun foncé à noir,
  • avec une grosse guttule (i.e. petite gouttelette) unique,
  • et une fente germinative en S sur toute la longueur.
  • L’enveloppe externe de la spore ne se sépare pas de la spore quand baignant dans la potasse (c’est important à noter car il s’agit d’une caractéristique d’autres espèces très proches, notamment les Hypoxylon et Jackrogersella).
  • taille : 14-17x11-12 µm.
  • remarque : Les spores non mûres sont transparentes et laissent apparaitre clairement cette grosse guttule.
Biscogniauxia marginata - Spore avec fente germinatives en S

Habitat
Principalement sur Rosaceae : Sorbus, Crataegus, mais aussi Carpinus betulus, Malus sylvestris, Fraxinus excelsior, etc

Comestibilité
Non comestible...

Références

  • LAESSOE T., PETERSEN J.H., 2020 - Les Champignons d’Europe tempérée - Ed. Biotope, Tome 2 p 1562.
  • MEDARDI, 2018 - Atlante fotografico degli Ascomiceti d’Italia, Ed. ASSOCIAZIONE MICOLLOGICA BRESADOLA, p. 312.
  • Biscogniauxia marginata sur Mycodb
  • Biscogniauxia marginata sur Fungi of Great Britain and Ireland

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP
Informations légales : Toutes les images et tous les textes présents sur ce site Web ne peuvent être dupliqués ou utilisés sans l'autorisation de l'Association des Naturalistes des Yvelines. contact@any78.org