Floraison de février 2021

Acacia dealbata - Mimosa d’hiver

par Michel NICOLLE

Acacia dealbata
Link, 1822, Mimosa d’hiver, Mimosa des fleuristes, Mimosa argenté, Mimosa de Bormes.
Famille des Fabacées (classification APG). Famille des Mimosacées (ancienne classification de Cronquist).

Le nom de genre « Acacia » vient du grec « akis », « pointe, épine » car de nombreuses espèces de cette famille ont des rameaux épineux, non présents chez Acacia dealbata. Le nom d’espèce « dealbata » vient du latin, « vêtu de blanc » en référence à la pruine blanche donnant un aspect argenté aux feuilles, rameaux et gousses.
Les acacias sont des arbustes au feuillage persistant pouvant atteindre 25 mètres à l’état sauvage mais ne dépassant pas 8 mètres pour les variétés domestiques. Il existe plus de 1200 espèces d’acacias dans le monde (Afrique, Amérique centrale, Amérique du Sud, Asie) dont plus de 300 uniquement en Australie.

Acacia dealbata - Mimosa d’hiver
dans une rue du Vésinet (Yvelines)

Il existe très souvent une confusion entre les noms de genre et les noms vernaculaires concernant les termes « acacia » et « mimosa » de trois espèces différentes de fabacées :

  • L’Acacia dealbata (Mimosa d’hiver).
  • Le Robinia pseudo-acacia (Robinier ou faux Acacia, souvent appelé à tort « Acacia »).
  • Le Mimosa pudica (Mimosa pudique ou Sensitive).
    Acacia dealbata - détail

L’Acacia est originaire de l’Australie du Sud-est et de Tasmanie. Les premières graines ont été rapportées en Angleterre, au jardin botanique Royal de Kew, par le navigateur et explorateur britannique James Cook en 1771. Il semble que ce soit Joséphine de Beauharnais qui favorisa l’introduction de l’Acacia en France grâce à des graines ramenées par l’explorateur Baudin en 1803.
En ce qui concerne Acacia dealbata, le plus répandu parmi les acacias à feuilles composées, il fut introduit en Angleterre en 1818 puis en France en 1824. Cultivé en 1841 au jardin des plantes de Montpellier, il aurait été planté pour la première fois en pleine terre en 1847 à Angers. Ce n’est qu’en 1864 qu’il sera planté sur la côte d’Azur à Cannes dans les jardins du château de la Brocca.

Les acacias ont progressivement (de 1870 à 1875) gagné du terrain dans le midi de la France où ils se sont naturalisés, au point d’être classé comme espèce exotique envahissante en Provence-Alpes-Côte d’Azur et Languedoc-Roussillon. Le massif du Tanneron, à la limite entre le Var et les Alpes Maritimes, abrite la plus grande forêt de mimosas d’Europe d’une surface de 200 hectares. Dès la fin du 19ième siècle, des croisements entre différentes espèces de mimosas ont donné un certain nombre de cultivars principalement utilisés pour les fleurs à couper.
Le Mimosa est utilisé dans la fabrication de parfums (il faut environ 2 tonnes de fleurs pour faire 2 kg d’absolu). La ville de Grasse lui doit en partie son essor. La commune des Bormes prendra le nom de Bormes-les-Mimosas en 1968 en raison de la présence sur son sol d’un grand nombre d’arbres de cette espèce. La ville abrite la collection nationale de mimosa avec 90 espèces différentes.

Acacia dealbata - feuilles

L’Acacia dealbata, dont la longévité, de 20 à 50 ans, est relativement faible, est considéré comme l’un des mimosas les plus rustiques, résistant à des froids jusqu’à -12°C. C’est un arbre ou un arbrisseau, au tronc lisse, à l’écorce de couleur gris-bleu à gris-brun. Il préfère les sols siliceux, sableux ou caillouteux.
Ses feuilles sont divisées en folioles, elles-mêmes divisées en foliolules très nombreuses. Elles vont du gris bleuté au vert sombre. La pleine floraison de l’Acacia dealbata a lieu au bout de 2 ans, de février à mars (il fleurit plus ou moins tôt selon la douceur du climat et l’exposition) sous forme de 13 à 43 petites fleurs jaunes, à 5 petits pétales, disposées en glomérules très odorants. Les étamines dépassent les pétales par leurs longs filets. L’ovaire est à un seul carpelle.
Le fruit est une gousse de 2 à 11 cm de long, plate et brune contenant des graines noires.
C’est une espèce pyrophyte car les fruits s’entrouvrent sous l’effet de la chaleur du feux des incendies.
Les acacias rejettent très facilement de souche et se reproduisent aussi par semi direct. Ils émettent des substances toxiques limitant la germination et la croissance racinaire de la végétation alentour.
L’Acacia dealbata est un cousin de Acacia pycnantha (Acacia doré) qui orne le blason australien.

Acacia dealbata - détail des fleurs

Remarque : Il existe un autre acacia, Acacia retinodes (Mimosa des 4 saisons) qui fleurit pratiquement toute l’année, lui aussi originaire d’Australie. Il possède des fausses feuilles entières qui, anatomiquement, sont des pétioles aplatis (phyllodes).


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP
Informations légales : Toutes les images et tous les textes présents sur ce site Web ne peuvent être dupliqués ou utilisés sans l'autorisation de l'Association des Naturalistes des Yvelines. contact@any78.org