Inventaire de l’arboretum de Chèvreloup

L’inventaire mycologique de l’arboretum de Chèvreloup

L’arboretum de Chèvreloup situé sur les communes de Versailles et de Rocquencourt fait partie intégrante du Muséum National d’Histoire Naturelle. Adjacent au parc de Versailles, il regroupe sur 205 hectares, d’importantes collections d’arbres.

94 relevés ont été faits sur l’ensemble du domaine, de mai 1977 jusqu’en mai 2000, par différents mycologues de l’association. Environ 650 espèces de champignons supérieurs y ont été observés.

Un inventaire rédigé par Etienne Varney est publié dans le bulletin de mars 2004.

Répartition annuelle

Nombre moyen d’espèces des relevés, par statut biologique

  • Les champignons lignicoles (saprophytes et parasites) peuvent se rencontrer toute l’année, à l’instar de la commune oreille de Judas.
  • La croissance des saprophytes humicoles s’étale, suivant les espèces, du printemps (certaines pézizes…), jusqu’à la fin de l’automne (les Lepista…).
  • Les champignons mycorhiziques ont une répartition dans le temps plus étroite avec un maximum en octobre.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP
Informations légales : Toutes les images et tous les textes présents sur ce site Web ne peuvent être dupliqués ou utilisés sans l'autorisation de l'Association des Naturalistes des Yvelines. contact@any78.org