CR de sortie en Forêt de Dourdan

Sortie mycologique du 31 octobre 2010

31 octobre 2010, Forêt de Dourdan (91)

Liste des espèces observées.

Malgré un mois d’octobre plutôt sec, les espèces récoltées ont été nombreuses (plus de 150 espèces différentes) grâce à une certaine variété de terrain et d’arbres.

Plus décevant en ce qui concerne les espèces comestibles. Néanmoins quelques cèpes ont été trouvés malgré le nombre de casseroleurs, ainsi que quelques bolets bais, de gros Pied-de-mouton et de nombreuses golmottes.

Etaient présentes les espèces courantes d’automne sous feuillus, comme divers lactaires de couleur rousse, les Russules ochroleuca, silvestris, fellea, de nombreuses Collybies, Clitocybes et Mycènes.

Parmi les espèces peu courantes, citons :

- D’énormes Laccaria proxima (6 cm de diamètre et 10 cm de haut)

- Quelques Tricholomes equestre sous pins(Trichloma auratum), robustes avec de belles lames jaunes, peu courants dans nos régions ; connu sous le nom de Bidaou dans le Sud-ouest, cette espèce est interdite à la vente depuis 2005, car elle est toxique voire mortelle si ingérée en grande quantité (rhabdomyolyse).

- Deux Rhodocybe, gemina et mundula, champignons à spores roses, pas facile à classer quand on les trouve dans la nature. gemina ressemble à un Tricholome trapu et mundula à un Clitocybe à lames grises fortement décurrentes.

- Un bon nombre de Cortinaires dont seuls quelques-uns ont pu être déterminés.

— Dans le sous-genre Dermocybe, citons bataillei dont la base du pied est orangée, crocea tout jaune verdâtre et schaefferi (=carpineti =olivaceofuscus) tirant nettement sur le vert, enfin semisanguineus dont les lames d’un magnifique rouge sombre tranchent avec le pied jaune et le chapeau brun olive.

— Dans les Myxacium (entièrement visqueux), causticus, blanc mais dont le chapeau se tache de brun quand on le frotte et trivialis dont le pied est orné de bracelets

— Dans les Telamonia, bivelus avec un anneau, paleaceus qui sent le Pelargonium, pseudoprivignus dont le pied est blanc soyeux, hemitrichus hérissé de flocons blancs

— Un seul Phlegmacium, mais de toute beauté : purpurascens entièrement bleu violacé. Le pied quand on le gratte et la chair virent au violet foncé.

- Inocybe ovatocystis à spores bosselées et à cystides en forme de massue

- Tremella aurantia, sorte de cervelle jaune d’or, parasite des Stereum.

- Des Hygrophores dicolores au chapeau visqueux brun.

(Photos Hélène Rodriguez, Diane Le Jeune, Jérôme Maffert & Etienne Varney)

info portfolio

Croix de Nemours Amanita pantherina Chondrostereum purpureum Cystoderma amianthinum Déjeuner Rhodocybe mundula Cortinarius pseudoprivignus Cortinarius olivaceofuscus Inocybe lanuginosa Inocybe subtigrina Cortinarius semisanguineus Amanita rubescens Bulgaria inquinans Hydnum repandum Hygrophorus persoonii Lepiota ochraceosulfurescens Panellus stypticus Phallus impudicus Rana temporaria Stereum hirsutum Trametes multicolor Russula fragilis Forêt de Dourdan Clitocybe odora Pin Lactarius decipiens Mycena polygramma Psathyrella piluliformis Tremella mesenterica Helvella crispa Ganoderma lucidum Phallus impudicus Scleroderma citrinum

titre documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP
Informations légales : Toutes les images et tous les textes présents sur ce site Web ne peuvent être dupliqués ou utilisés sans l'autorisation de l'Association des Naturalistes des Yvelines. contact@any78.org