Visite de l’ancienne carrière de Limay - 17/10/20

Visite de l’ancienne carrière de Limay (Réserve naturelle Géologique)

Le site des anciennes carrières du Cimentier Lafarge, à Limay (Yvelines), a été classé Réserve Naturelle Régionale, en 2009, et représente un site majeur au niveau des affleurements géologiques, depuis la craie campanienne jusqu’au calcaire grossier du Lutétien, soit une période comprise entre – 80 et - 40 millions d’années. La carrière est en situation synclinale entre l’anticlinal du Pays de Bray, au Nord et celui de Beynes, au Sud.

La visite du site, organisée par Madame Angélique Monguillon (A), conservatrice de la Réserve Naturelle (B), a permis à une vingtaine de personnes rattachées à ou membres de l’Association des Naturalistes des Yvelines (ANY), de découvrir les points d’intérêt géologique et d’apprécier également la présence de quelques représentants (champignons et plantes) de la diversité biologique locale.

Outre le front de taille du Lutétien (C), abandonné par Lafarge et aujourd’hui le site de nidification de plusieurs couples de Chevêche d’Athéna (Athene noctua), la coupe géologique de la carrière (D) est détaillée, au niveau de plusieurs affleurements, ou apparaissent :

  • la craie blanche campanienne, à la périphérie d’une pièce d’eau (E), point bas de la Réserve.
  • l’affleurement situé au centre de la carrière (F) avec présence d’un mince lit de sable et galet de silex (Cuisien) séparant les argiles noires inférieures du Sparnacien des calcaires supérieurs massifs et plus ou moins grossiers du Lutétien moyen.
  • l’affleurement visible à l’entrée sud de la carrière (G) présentant, au sein du Lutétien moyen, une stratification plane pour les couches inférieures, puis, au-dessus d’une surface d’érosion, des couches obliques irrégulières, soulignant l’existence soit d’un paléo chenal, conséquence de conditions de dépôt très agitées et de salinité variable ou encore le vestige d’une dune sous-marine. Le calcaire micritique est fossilifère, riche en mollusques, gastropodes (potamides), oursins et bivalves (H), dents de requin, ainsi qu’en foraminifères (I) (milioles, alvéolines, orbitolites).

La Réserve, de surface 69 ha, constitue également un espace protégé abritant de nombreuses plantes incluant une grande diversité d’espèces d’orchidée (l’épipactis des marais, en particulier), de nombreux bouleaux, des cynorrhodons (J), aubépines (K). Si la présence de l’arbre à papillon (buddleia) est tolérée, faute de moyens suffisants pour l’éradiquer, certaines espèces étrangères et invasives comme la Gallega officinalis font l’objet d’un arrachage systématique (L).

Chevreuil, sanglier, renard sont des invités permanents de même que l’Œdicnème criard (Burhinus oedicnemus), sorte de courlis aux grands yeux jaunes qui niche et affectionne la tranquillité de la carrière.

Lors de notre promenade instructive, plusieurs espèces de champignons ont été aperçus dont
- Lactarius pubescens (lactaires pubescents) (N) et Amanita muscaria (Amanite tue-mouche) (M), liés aux bouleaux
- Suillus collinitus (Bolet à mycélium rose) (Q) également sous bouleaux alors que la littérature mycologique le cite exclusivement sous pins. Il y avait quelques jeunes pins mais trop loin pour s’y associer et le nombre important de ces bolets dans la bétulaie conforte cet habitat inédit
- Coprinus comatus (Coprins chevelus) (O) et de nombreux Psathyrella lacrymabunda (Lacrymaire velouté)
- ainsi qu’une espèce rare, Agrocybe vervacti (Agrocybe jaune) (U) dans la pelouse.

La Réserve Naturelle Régionale de Limay qui a fêté ses 10 ans, mérite plusieurs visites pour apprécier non seulement la richesse des affleurements géologiques mais aussi, la diversité de la faune et de la flore. En cela, elle constitue un territoire d’exception et un excellent support pédagogique pour les lycéens et étudiants d’Ile de France.

info portfolio

G - affleurement du Lutétien moyen E & F - affleurements D - coupe géologique des formations lithologiques C - Ancien front de taille A - Conservatrice de la réserve naturelle B - Plan de la réserve H - Calcaire a potamides du Lutétien moyen I - Calcaire lutetien a milioles et bivalves J - Cynorrhodon K - Aubépine L - Gallega officinalis M - Amanita muscaria P - Tubaria furfuracea R - Leucocybe candicans N - Lactarius pubescens S - Psathyrella lacrymabunda T - Russula exalbicans Q - Suillus collinitus U - Agrocybe vervacti Départ O - Coprinus comatus Groupe V - humaria hemisphaerica W - inocybe dulcamara

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP
Informations légales : Toutes les images et tous les textes présents sur ce site Web ne peuvent être dupliqués ou utilisés sans l'autorisation de l'Association des Naturalistes des Yvelines. contact@any78.org