Chronique mycologique au Mexique

Sur les marchés : Amanita jacksonii & Ramaria

Une vue du marché de Pascuaro, petite ville style colonial, très mignonne (Mexique – région de Michoacan) où ces Amanites en vrac ("Yemas") paraissent appétissantes. Les livres américains l’appellent souvent Amanita caesarea ; par exemple, Henry Jackson, artiste et naturaliste canadien l’a bien dessiné.

Mais il s’agit d’une autre espèce : le pied est chiné ; et l’espèce est très médiocre contrairement à la délicieuse Oronge européenne. L’Amanite de Jackson est le sosie de l’Oronge en Amérique du Nord.

16 juillet 2011.

Amanita jacksonii - Amanite de Jackson

Amanita jacksonii
Amanite de Jackson

Ces « Cuernos de venado » sont vendues sur un marché de Taxco (Etat du Guerrero), le 25 juillet 2011. Encore une fois, on se méfiera : Les Ramaria européennes sont de détermination délicates même avec un microscope ; beaucoup d’entre elles s’avèrent purgatives. Les espèces Américaines, probablement différentes, restent, en partie, méconnues.

Sur la photo, on voit 2 espèces différentes et peut-être même 3 : consommation donc à risque.

Ramaria sp. - Clavaires

Ramaria sp.
Clavaires

Photos J. Varney


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP
Informations légales : Toutes les images et tous les textes présents sur ce site Web ne peuvent être dupliqués ou utilisés sans l'autorisation de l'Association des Naturalistes des Yvelines. contact@any78.org